Nouvelle étude sur la contribution des normes à l'économie du Royaume-Uni

 

Une toute nouvelle étude indépendante réalisée à la demande de l’organisme anglais de normalisation BSI, sur la contribution économique des normes pour l'économie britannique a été publiée en juin 2015.
 
Le rapport d'étude du CEBR (Centre for Economics and Business Research) confirme le rôle des normes dans l’amélioration de la productivité et de la performance, l’impulsion de l'innovation et le soutien au commerce du Royaume Uni, qu’il soit intérieur ou international.
 
L’étude, à la fois macroéconomique et microéconomique, analyse l'impact, sur l'ensemble de l'économie britannique, des normes volontaires du BSI, établies sur la base du consensus.
 
L’étude conclut que les normes constituent une part vitale de la force de l'industrie britannique et jouent un rôle crucial et souvent invisible de soutien à la croissance économique.
 
Selon les évaluations macroéconomique de cette étude, les normes ont contribué entre 1921 et 2013 à 28,4% de la croissance du PIB britannique et à 37,4% de la croissance de la productivité. De plus,6,1 milliards de £ d'exportations supplémentaires par an peuvent être attribués aux normes
 
L’étude met en évidence les impacts positifs des normes dans sept secteurs clés de l'économie britannique : aéronautique et spatial, alimentaire, construction, énergie, santé et science de la vie, TIC, automobile.
Les secteurs les plus productifs sont ceux qui utilisent le plus les normes : A titre d’exemple, le secteur aérospatiale et défense a augmenté sa productivité de 20,1 % entre 2005 et 2014, alors que la moyenne du Royaume-Uni était de 4,9 %. Le secteur alimentaire a vu une augmentation de son chiffre d'affaires de £ 10,2 milliards par an grâce à l'utilisation des normes. Plus globalement, les normes contribuent à un accroissement du chiffre d'affaires total de ces sept secteurs de £ 33,3 milliards par an.
 
Dans son volet microéconomique, l’étude s’appuie sur une enquête auprès de 527 entreprises britanniques.
Pour 84% d’entre elles, l'utilisation des normes améliore leur réputation ; pour 73 %, les normes permettent une meilleure maîtrise des problèmes environnementaux ; pour 89 %, les normes contribuent à l'optimisation du respect des réglementations, touchant par exemple la santé et la sécurité ; pour 50 %, les normes encouragent l'innovation par le biais de la diffusion des connaissances ; pour 70 %, les normes contribuent à l'amélioration de leur chaîne d'approvisionnement en améliorant la qualité des produits et services de leurs fournisseurs.
 
L’étude montre également que l’investissement dans les normes est bénéfique pour les organisations qui les utilisent et que les normes génèrent toujours plus de gain pour les entreprises que le coût de leur mise en œuvre.
 
On notera que les résultats de cette étude sont tout à fait cohérents avec ceux de l’étude qu’avait menée AFNOR en 2009.
 
Source : BSI Group